Pas de frais jusqu´au 28 février 2021 pour les nouveaux utilisateurs.

Formulaire en cours d'envoie

14th November, 2020

Nouveau guide relatif aux taux de change

Si vous vivez, si vous avez une propriété ou si vous devez régler des dépenses à l’étranger, il est fort probable que vous soyez amené à changer de l’argent d’une devise à une autre. Il vous faut donc comprendre comment fonctionnent les taux de change et le marché des changes.

Les taux de change peuvent être à tout le moins déroutants ; le marché utilise différents jargons et peut être difficile à appréhender. Nous avons donc rédigé un guide qui explique ce qu’est le taux de change, comment il est calculé et comment nous pouvons vous aider.

Qu’est-ce que le marché des changes ? 

Le marché des changes (également appelé Forex, FX ou marché monétaire) est un marché international qui permet de changer une devise nationale en une autre. Ce marché détermine les taux de change de chaque devise. Les principales parties qui participent au marché sont les grandes banques internationales.

Qu’est-ce qu’un taux de change étranger ?

Les devises sont toujours cotées par paires. FX détermine alors la valeur relative en définissant la cote d’une devise achetée par une autre devise. En d’autres termes, le taux de change est la valeur de la devise d’un pays par rapport à celle d’un autre pays. Par exemple, si vous voyagez de la Belgique vers le Royaume-Uni, vous devez convertir vos euros en livres sterling. Pour ce faire, vous devez savoir à combien d’euros correspond une livre sterling (ou inversement). Le 20 octobre 2020, le taux de change Euro (Eur)/Livre sterling (GBP) était de £0,90659 pour €1 (source : convertisseur de devises Oanda).

Qu’est-ce que le taux de change réel ?

Le taux de change réel (ou taux réel) est le taux de change le plus récent entre deux devises. Les taux de change réels sont mis à jour à différents moments par différentes parties. Par exemple, Google affiche le taux de change réel avec un retard de 3 minutes lorsque sa source est Morningstar ou Coinbase. Les données du taux réel pour chaque paire de devises (par exemple GBP/EUR) comprennent le prix d’achat (cours acheteur), le prix de vente (cours vendeur), ainsi que les augmentations/diminutions quotidiennes, les cours d’ouverture/de fermeture quotidiens et l’horodatage pour savoir quand les données ont été publiées.

La date au comptant, qui peut s’accompagner d’un taux réel, fait référence à la date de règlement de la transaction. Pour la plupart des devises, il peut être inscrit immédiatement pour un règlement deux jours ouvrables après la date d’exécution (également appelée J+2). Les marchés sont ouverts à la première heure le lundi matin à Sydney jusqu’au vendredi 23 h 59 à New York. Les opérations ont donc lieu 24 heures sur 24, pendant 5 jours et demi.

Pendant ce temps, le taux est réel. Toutefois, certains fournisseurs de données ou sociétés de change peuvent choisir de ne pas utiliser le taux réel car ils commencent par un taux de début de journée (basé sur le coût fixe ou de clôture de la veille) ou ils appliquent un retard.

Taux de change moyen

Parfois, les institutions financières parlent de taux de change moyen ; il s’agit naturellement de la moyenne entre le prix d’achat et le prix de vente de deux devises. En effet, il s’agit du montant que l’acheteur est prêt à payer et du prix auquel le vendeur est prêt à vendre. Les teneurs de marché tirent profit au maximum du cours acheteur/vendeur, contrairement aux preneurs de prix. Les négociations tombent rarement au milieu, mais cette comparaison reste néanmoins intéressante. L’écart entre le cours acheteur et le cours vendeur est déterminé par la liquidité (ou profondeur du marché) de la paire de devises.

Le taux disponible sur des sources publiques comme Google, Bloomberg et Reuters pour rechercher un taux de change entre deux devises est le taux de change moyen réel sur le marché. Toutefois, ce taux peut être affiché avec un retard. Lisez notre article pour en savoir plus sur le taux moyen du marché.

Présentation des différents types de taux de change

Étant donné que l’argent fluctue, il existe plusieurs types de taux de change :

Flottant

Le taux de change flottant fluctue en fonction du marché des changes. Les taux de change flottants sont déterminés par l’offre et la demande mondiales de la devise, ce qui peut changer rapidement. Pratiquement, si l’offre d’une devise est supérieure à la demande, le prix de la devise diminue jusqu’à l’équilibre de l’offre et de la demande. Si la demande est supérieure à l’offre, le prix de la devise par rapport aux autres augmente.

Devises limitées

Les devises limitées sont sous le contrôle de leur gouvernement respectif. Généralement, elles sont utilisées pour garantir une certaine stabilité monétaire. Dans certains cas, les gouvernements peuvent interdire à leurs citoyens de détenir des devises étrangères, alors que d’autres gouvernements peuvent bloquer les changes et leur devise devient alors non convertible ; elle ne peut donc pas être exportée.

Monnaie-étalon

Avec une monnaie-étalon, un pays rattache sa devise à un autre pays. Cela signifie que le taux de change entre deux devises sera toujours dans la même plage. Toutefois, pour ce faire, la banque centrale du pays doit défendre ce rattachement ; elle doit acheter ou vendre sa devise sur les marchés pour que son taux corresponde à l’étalon imaginaire. Par exemple, au Belize, la devise (dollar du Belize, BZD) est rattachée au dollar américain à un taux de $2. Cela signifie que USD$1 équivaudra généralement à environ BZD$2. Le problème, c’est lorsque la banque centrale ne dispose plus de devise étrangère, d’argent ou de biens à vendre. Elle ne peut donc plus défendre le rattachement. Lorsque l’intervention de la banque centrale s’arrête, les devises reviennent rapidement au prix réel du marché.

Territorial et extraterritorial

Les taux de change peuvent également varier lorsqu’il s’agit de la même devise négociée dans différents pays. Ces taux de change sont qualifiés de territoriaux et d’extraterritoriaux ; ils sont utilisés si la devise est différente au sein d’un pays. Par exemple, la devise territoriale de la Chine circule sur le territoire principal de Chine, alors que sa devise extraterritoriale circule hors du territoire principal, par exemple à Hong Kong.

Taux au comptant et à terme

Le taux au comptant est le taux de change basé sur la valeur actuelle du marché. Il est appliqué à J+2 (ou J+1 pour le dollar américain ou le peso mexicain). Le taux de change à terme se base également sur la valeur actuelle du marché, mais avec un règlement plus tardif que pour le taux au comptant. Il s’agit du taux au comptant plus le coût de portage. La différence entre le taux au comptant et le taux à terme est basée sur le différentiel du taux d’intérêt entre les devises. Cela revient à réserver maintenant un taux au comptant, à emprunter de l’argent dans une devise et à conserver un dépôt dans l’autre devise pendant l’intervalle.

Cotation/devises de cotation  

Les cotations sont des acronymes pour certaines devises. Par exemple, GBP signifie Great British Pound (livre sterling) et EUR, Euro. Chaque négociation utilise une monnaie de base (ce que vous vendez) et une devise finale (ce que vous achetez). La paire commence par la devise « la plus forte » et, en fonction de la transaction nécessaire, vous obtenez le cours acheteur ou le cours vendeur.

Coût total 

Les sociétés de change gagnent de l’argent grâce aux changes (FX) et en ajoutant des frais ou une commission aux services qu’elles offrent à leurs clients. Les devises étrangères sont changées en paires, comme GBP/EUR, EUR étant la monnaie de base et GBP la devise finale. Pendant l’opération, la monnaie de base vaut 1 et la devise finale équivaut au montant que la monnaie de base permet d’acheter. Par exemple, £1 permet d’acheter €1,10.

Achat et vente de devises 

Les sociétés de change achètent et vendent en fonction de la demande du marché, tiennent un carnet et gagnent de l’argent grâce à l’écart. Par contre, les fonds spéculatifs ne sont pas des sociétés de change. Elles peuvent néanmoins prendre des positions directionnelles qui lui feront gagner ou perdre de l’argent en fonction du taux.

La commission de change et le coût total 

Lorsqu’ils proposent des services de change ou de transfert international d’argent à leurs clients, certains services comptent également des frais supplémentaires (ou une commission) en plus du cours acheteur/vendeur qu’ils peuvent obtenir, afin de gagner de l’argent sur le taux de change. Si vous ne réalisez pas le change entre des comptes à votre nom au sein de la même banque, des frais seront toujours appliqués pour les dépôts (p. ex. frais de carte) et les retraits (p. ex. frais de paiement) d’argent. Il est aussi possible que ces frais soient englobés dans des frais dits fixes. C’est la raison pour laquelle il est important de connaître le coût total de votre change ou transfert de commission et de frais avant de réaliser une transaction de change ou d’envoyer de l’argent à l’étranger.

Pour connaître le coût total de votre transfert international d’argent, il convient de savoir de manière transparente quels sont les frais et le taux de change. Par exemple, avec PagoFX, vous connaissez toujours le montant exact que vous paierez et le montant que le destinataire recevra. Les frais sont peu élevés et sont toujours clairement communiqués. Vous avez l’assurance de toujours bénéficier du taux de change moyen du marché en temps réel.

Risques liés au change

Si vous changez de l’argent, vous pouvez être perdant si le marché ne vous est pas favorable. Par exemple, vous pourriez dépenser un montant supérieur dans votre devise et recevoir un montant inférieur dans la devise cible. C’est ce que nous appelons le risque lié au change. Toutefois, vous ne serez exposé à ce risque qu’en cas de position. La plupart des clients n’en ont pas.

Comment sont calculés les taux de change ? 

Il n’existe qu’une seule méthode de calcul des taux de change, qui se base sur le signal prix, c’est-à-dire l’offre et la demande. L’inflation et la croissance économique peuvent jouer sur le prix, mais elles ne permettent pas de calculer le taux de change.

Inflation

L’inflation, c’est l’augmentation du prix associée à la diminution du pouvoir d’achat. En cas de forte inflation, le prix des biens augmente. Sauf en cas d’augmentation naturelle de l’offre, cela fait diminuer la demande de ces biens et de certaines devises. Par conséquent, la valeur globale chute par rapport à d’autres biens.

L’offre et la demande de la devise

Étant donné que les devises sont considérées comme des marchandises, elles sont achetées et vendues sur les marchés de change et disposent de leurs propres offre et demande. Tout comme des spéculateurs qui prennent des risques en investissant, les exportations d’un pays déterminent la demande d’une devise. De plus, la demande d’importations sur le marché intérieur permet d’établir l’offre d’une devise. C’est ce qui se passe lorsque les clients commencent à acheter des biens dans d’autres pays et à transférer de l’argent à l’international alors que le prix des biens de leur pays augmente.

Par exemple, concentrons-nous sur les principales importations en Belgique. Le pays achète des produits pharmaceutiques américains, ainsi que des véhicules, des combustibles minéraux ou des produits de distillation au Royaume-Uni pour une valeur de plusieurs milliards. Pour ce faire, le Royaume-Uni doit vendre des EUR pour acheter des USD et des GBP. L’offre de livres sur le marché de change dépend des importations du pays.
• Source : https://tradingeconomics.com/belgium/imports-by-country

Si deux pays font du commerce, les paiements se font dans la devise locale. Par conséquent, ils changent leurs devises sur le marché de change. Lorsque la demande d’une devise est égale à l’offre, le marché de change propose un taux de change d’équilibre par rapport à l’autre devise.

Les taux de change peuvent être compliqués, même pour les personnes qui connaissent bien le monde de la finance. Toutefois, il ne s’agit pas du seul facteur de calcul du coût pour l’envoi d’argent à l’étranger. De nombreux services comptent des frais cachés intégrés dans le taux de change proposé ou simplement ajoutés à votre transaction. Chez PagoFX, nous vous proposons le taux de change moyen réel sans frais supplémentaires et nous vous présentons clairement les frais que vous allez payer avant que vous ne procédiez à la transaction. Téléchargez PagoFX ou inscrivez-vous sur PagoFX.com dès aujourd’hui pour réaliser des transferts d’argent internationaux tout en bénéficiant de la sécurité d’une banque, de frais transparents et de taux de change réels sans frais supplémentaires.

Sources :

www.economicsonline.co.uk

www.worldstopexports.com

www.tradingeconomics.com

Cet article est fourni à titre d’information générale uniquement, et n’est pas destiné à couvrir tous les aspects du sujet. Nous vous recommandons de prendre des conseils professionnels et spécialisés avant de procéder ou de vous abstenir de procéder à toute action fondée sur le contenu de cette publication, car cet article n’est pas destiné à constituer un avis d’expert. Nous ne garantissons pas, explicitement ou implicitement, que le contenu de cet article soit exact, complet ou à jour. Les informations contenues dans le présent article ne constituent pas des conseils juridiques, fiscaux ou autres conseils professionnels de PagoFX ou de ses filiales.